Le Matricule des Anges, magazine littéraire

   Le mensuel de la littérature contemporaine
acheter le Matriculeabonnementoffrir un abonnementanciens numeros

Les articles       

Instructions pour sauver le monde
de
Rosa Montero
M?taili
20.00 €


Article paru dans le N° 110
Février 2010

par Thierry Guinhut

*

    Instructions pour sauver le monde

Tous les personnages de Montero n'ont pas sauvé le monde. Certains ne se sauvent pas eux-mêmes, d'autres ont bien failli faire capoter leur monde, d'autres encore sont en passe de sombrer. Ils sont quatre ou cinq à s'entrecroiser, à s'affronter, se perdre ou se trouver, en une sorte d'hasardeuse figure géométrique de correspondances. Matias est un chauffeur de taxi madrilène, sa principale qualité est d'être veuf de Rita, femme formidable, en un couple impeccable. Mais c'est aussi son seul défaut, puisque il envisage de se venger de l'urgentiste qui n'a pas su, pense-t-il, détecter à temps le cancer fatal. Le médecin s'appelle Daniel, éternellement mal marié, accro à Second Life, un jeu en ligne compensatoire où il découvre le sadomasochisme qui l'amènera à fréquenter sans grandeur aucune la prostitution.
Une femme splendide, par exemple, venue de Sierra Leone, où son enfance a été violée, qui est exploitée par un maquereau mafieux et violent : Draco. Enfin, une vieille scientifique alcoolo, qui cache un secret sordide, tout en gardant des talents pédagogiques au point d'enseigner, et de laisser imaginer au lecteur, une sorte d'ordre caché du monde. Matias enlève Daniel, prêt à lui faire la peau, Daniel soigne Fatma, Draco fait tabasser Matias qui s'intéresse de façon trop humanitaire à Fatma... Le réalisme sordide, le sans illusion de l'auteure sur les rapports humains et en particulier sur les déboires du mariage, tout cela est tempéré par une ironie roborative. En narratrice omnisciente, elle mène le destin de ses personnages malmenés jusqu'à son terme, distribuant le malheur grisâtre à l'un, le bonheur tranquille à l'autre, l'ascension sociale à l'une, dont le fils, pourtant issu d'un viol sera un grand scientifique pendant qu'elle s'illustrera dans le féminisme. La fable politique et humaniste permet alors à l'optimisme de prospérer : une humanité meilleure est peut-être en train de naître.

INSTRUCTIONS POUR SAUVER LE MONDE
de ROSA MONTERO
Traduit de l'espagnol par Myriam Chirousse,
Métailié, 276 pages, 20 e

 Instructions pour sauver le monde de Rosa Montero

 

 

 

 

pub

 

© Le Matricule des Anges et ses rédacteurs

Thierry Guinhut

accueil l Le Matricule l courrier l forum l l articles l auteurs l vidéos